On part en voyage,  Une longue pause s'impose

On s’envole pour Lanzarote.

Holà !

Mes vacances étant terminées, je m’en viens te les conter. Nous sommes partis à deux en partance de Bordeaux, direction Arrecife sur l’île de Lanzarote. Nous avons passé la plus grande partie du temps à Lanzarote, mais également quelques jours sur l’île de Fuerteventura juste dessous. Ce sont deux îles assez petites, mais je vais tout de même essayer de te donner le plus d’informations possible concernant mon expérience. C’est parti !
PS: J’ai voulu tenter quelque chose, j’ai fait une petite vidéo de mes vacances. Je te mets ça à la fin de l’article, je pense que ça te sera plus parlant que des photos !

Lanzarote

Où bouger tes fesses ?

Nous avons commencé par un petit tour aux Salinas de Janubio, de jolis marais salants avec de jolies couleurs. Puis sur la route nous sommes allés à los Hervideros, des falaises assez touristiques. Toujours sur la route, nous nous sommes rendus au Charco de los Clicos: un lac vert entouré par des roches rouges et noires, une plage noire puis la mer bleue .. De superbes couleurs. Ensuite, direction le Parque Nacional de Timanfaya, qui est un parc qui a vu naître 32 volcans. Ici tu peux manger au restaurant El Diablo, mais tu peux également faire un tour dans le parc grâce au bus mis en place à cet effet. Enfin, nous sommes allés à Geria, une région où les vignes sont présentes. C’est très surprenant de voir des plans de vignes pousser dans une telle terre et voir la façon dont elles sont protégées.

Los hervideros
Charco de los clicos

Le lendemain nous avons commencé la journée par visiter le Jardín de Cactus, probablement l’endroit où je voulais le plus aller. Je te conseille de prendre des « bonos » si tu veux visiter plusieurs endroits à Lanzarote (des réductions si tu veux visiter plusieurs sites de la liste). Après ça nous sommes allés à Cueva de los verdes, de jolies grottes créées par le passage de la lave (et avec une petite « surprise » à la fin). Nous avons fini la matinée à Jameos del Agua, un site créé par le célèbre César Manrique. Tu peux y retrouver un restaurant, mais aussi une « piscine » (non non, interdit d’aller dans l’eau !) et un lac salé avec de tout petits crabes blancs.

Jardín de cactus
Jameos del agua

Troisième jour, petite ballade à Playa Blanca pour découvrir cette ville de bord de mer typique avec beaucoup de petits magasins et de restaurants. C’est assez agréable de se promener le long de la mer pour faire son petit shopping. Pour ce qui est de l’après-midi, petite séance de Crazy UFO ! C’est pas mal cher pour ce que c’est (20€ par personne pour dix minutes) mais j’ai adoré les sensations ! Une fois notre journée terminée, nous avons fait un tour à la mini fête foraine sur Playa Blanca. Je ne sais pas si elle est permanente ou non, mais moi je suis toujours partante pour faire des manèges, ah ah !

La meuf dans son buggy

Pour notre dernière activité sur Lanzarote, nous avons tenté une petite randonnée en buggy ! Je te conseille fortement d’avoir un foulard et des lunettes, ah ah ! C’était plutôt cool je dois dire. Je te conseille de bien regarder les différentes offres des compagnies et de réserver le plus tôt possible pour avoir le créneau que tu veux.

Où tremper tes fesses ?

Ici, il y a de quoi faire ! En ce qui concerne les « vraies » plages, nous sommes allés à la plage de Flamingo. Une jolie plage mais très touristique, pas du tout sauvage. Ensuite il y a la populaire plage de Famara, mais néanmoins « sauvage » car il n’y a aucune installation autour. Elle est apparemment très jolie lors du coucher de soleil, pour notre part le ciel était beaucoup trop nuageux le soir pour y assister. Il y a également, et tout simplement les plages de Playa Blanca, une petite et une grande. C’est pas mal pour pouvoir se prendre un verre ou une petite douceur quand l’envie te chante. Ensuite pour moi, la plus belle niveau paysage, la plage de Papagayo. Pour y arriver, il faut t’accrocher et rouler quelques kilomètres sur des chemins de terre, mais elle en vaut la peine !

Papagayo beach

Autrement nous sommes également allés à la lagune de Caletón Blanco, et j’ai adoré ! Bien sûr pour se baigner ce n’est pas l’idéal, mais pour se tremper c’est idyllique. Et enfin, il y a les piscines naturelles appelées « Los Charcones« . En fait ce sont des falaises et grâce à la mer, tu peux voir apparaître des petites piscines. Cependant ! Il est déconseillé de s’y baigner à cause des vagues qui sont assez proches et dangereuses, ainsi que pour les oursins qui s’y trouvent.

Lagune de Caletón blanco
Où remplir tes fesses ?

Nous avons pas mal mangé au restau je dois dire, mais rien n’était super cher, à part l’eau et le pain, ah ah ! Parce que oui, l’eau n’est pas potable là-bas, ce qui fait que tu es obligé de commander de l’eau en bouteille au restaurant et que ça peut aller jusqu’à 2,50€ les 33cl ! Pour le pain, c’est pareil. Ils te proposent du pain et en général, il est payant également et servi avec du beurre ou des sauces.

El Diablo


Bref ! Premier restau, El Diablo, dans le parque naturel de Timanfaya. Du poulet cuit grâce à la chaleur d’un volcan, en bonne touriste que je suis je voulais essayer ! C’était pas mauvais et pas cher alors soit !
Le lendemain midi nous avons mangé au restaurant de Jameos del Agua. C’était super bon, et avec cette ambiance de grotte, c’était super sympa ! En revanche, si tu prends des spaghettis bolo et que tu es habillé en blanc, fais attention, ah ah ! Pour ce qui est du dîner, nous nous sommes arrêtés à Teguise, au Palacio Ico. Un peu plus onéreux et avec des plats assez spéciaux, cependant la déco était superbe et l’amuse-bouche offert délicieux !

Jour suivant, chez Mamma Rosa, parfait pour moi. Un cocktail San Francisco et une pizza quatre fromages au top. Tout ça avec vue sur la mer, que demander de plus !

Mamma Rosa

Dernier restau de notre voyage, Puerto Blanco, toujours à Playa Blanca, sur la jetée. Le cadre était super beau, cependant j’ai voulu refaire mon « cocktail San Francisco / pizza quatre fromages » mais pas aussi réussi que chez Mamma Mia. Cependant, point positif pour la déco du restau mais surtout pour les toilettes très jolis, ah ah !

Fuerteventura

Où bouger tes fesses ?

Première sortie sur l’île, je voulais absolument visiter le village de Betancuria. Et je l’ai trouvé très joli ! Même s’il semblait un peut « mort », au moins nous n’avons pas été embêtés par les touristes ! L’après-midi nous sommes allés aux grottes d’Ajuy. C’était très joli et assez impressionnant une fois qu’on s’engouffre dans la grotte.

Betancuria

Pour notre dernier jour complet ici, nous avons passé la plus grande partie de la journée sur l‘île de Lobos. Tout le monde conseille d’y aller, alors c’est ce que nous avons fait. Nous avons commencé le tour de l’île par la gauche, et c’est vrai que les paysages sont dépaysants par rapport à la France, mais j’ai trouvé ça un peu banal. Cependant, une fois qu’on a passé le phare et qu’on arrive au petit village de pêcheurs, là on en prend plein les yeux ! Un paysage paradisiaque, vraiment !

Ile de Lobos
Ile de Lobos
Où tremper tes fesses ?

Nous avons commencé par la plage noire d’Ajuy. Comme son nom l’indique, la plage est faite de sable noir et le contraste avec la belle mer bleue et les falaises claires vaut le détour ! Ensuite nous nous sommes également baignés à la plage de la Concha, à El Cotillo. Une plage assez basique je trouve, mais qui reste sympathique. Pour finir, nous sommes allés sur la Popcorn beach, seulement pour voir cette fameuse plage faite de cailloux ressemblant à du popcorn !

Ile de Lobos

Nous avons également testé les piscines naturelles de cette île, dites Aguas Verdes. A vrai dire, on a pas mal galéré à les trouver ! En plus de ça, je les ai trouvées beaucoup moins belles que celles de Lanzarote. Mais le plus beau de tout ça reste l’île de Lobos. Pas la première plage sur la gauche, mais plutôt la plage au village des pêcheurs. Paradisiaque.

Où remplir tes fesses ?

Pas beaucoup de restaurants pour notre part. Le premier a été Jaula de Oro, à Ajuy. C’était plutôt bon et très copieux ! En plus de ça nous avions choisi la table la plus proche de la plage alors à nous la superbe vue ! Et le second restaurant a été El Mirador, à El Cotillo. Nous avons enfin testé une paëlla (il était temps) mais nous n’avons pas été super emballés. Cependant la vue vaut le coup et le personnel était bien serviable.

El Mirador

Pour l’île de Lobos, je te conseille de prendre un pique-nique car il n’y a qu’un tout petit restaurant et avec tous les touristes qu’il y a, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux.

Ma vidéo


Et toi ? Es-tu parti en vacances ?
Est-ce que ces îles te tentent ?
Dis-moi tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *