Avis lecture,  Côté livres

La jeune fille et la nuit.

La jeune fille et la nuit – Guillaume Musso
★★★★★★★☆☆☆

Aujourd’hui je viens te parler de ma passion première, les livres. Je ne sais pas encore si je ferai un article pour chaque livre que je vais lire, ou seulement quand le livre m’aura plus .. N’hésite pas à me donner ton avis ! Enfin bref, pour cette première, je vais parler du dernier roman en date de l’auteur grâce à qui j’ai commencé à lire .. (suspens qui n’en est pas un puisque tu l’as vu sur la photo) .. Guillaume Musso !

 

Le pitch:

On se trouve sur un campus de la Côte d’Azur. En 1992, une jeune fille, Vinca, disparaît. Vingt-cinq ans plus tard, les trois meilleurs amis de cette dernière, Fanny, Thomas et Maxime se retrouvent sur ce même campus à l’occasion d’une réunion d’anciens élèves. Un maître chanteur apparaît alors, et ce, parce que le gymnase du lycée doit être démoli. Ce gymnase qui contient dans ses murs .. un cadavre. La vérité finira-t-elle par éclater au grand jour ?

 

Mon avis:

Comme toujours, Guillaume Musso a une écriture très fluide qui permet à tout lecteur de lire ses romans sans trop de mal. Les premières pages ont été un peu difficiles pour moi, le temps d’entrer dans l’histoire en fait. Le fait que l’auteur jongle entre le passé et le présent est assez déstabilisant car il nous manque des informations du passé pour pouvoir comprendre le présent (mais en même temps, c’est le but recherché sinon il n’y aurait aucun suspens). Une fois qu’on a bien entamé le livre, le page-turner se met en route, aidé par les courts chapitres propres à l’écrivain. J’ai aimé la complexité des personnages. Ça a rajouté un peu de piment dans cette histoire de disparition. En revanche, ce qui m’a « déçue », c’est de ne pas avoir pu démasquer le coupable sans que l’auteur ne me le dise. C’était probablement son but, en nous menant sur des fausses pistes, mais .. il m’a manqué quelque chose.

Finalement:

Oui, je te recommande ce livre. Il se lit facilement. Il se lit rapidement. Et il se lit goulûment. Mais si tu es une de ces personnes à dénigrer cet auteur à cause de son style « simpliste », passe ton chemin. Guillaume Musso reste Guillaume Musso encore dans ce dernier roman.

 

Citation:

« Vinca était la personne que j’avais attendue en vain depuis que j’avais l’âge d’attendre quelqu’un.
Du plus loin que je me souvienne, je m’étais toujours senti seul, vaguement étranger au monde, à son bruit, à sa médiocrité qui vous contaminait comme une maladie contagieuse. Un moment, je m’étais fait croire que les livres pouvaient me guérir de ce sentiment d’abandon et d’apathie, mais il ne faut pas trop demander aux livres. Ils vous racontent des histoires, vous font vivre par procuration des bribes d’existence, mais ils ne vous prendront jamais dans leurs bras pour vous consoler lorsque vous avez peur. »

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter de belles lectures !


Et toi ? As-tu lu ce roman ?
Quelle est ta lecture en cours ?
Dis-moi tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *